Camping en Dordogne : des conseils pour réussir votre séjour

Camping en Dordogne : des conseils pour réussir votre séjour

La Dordogne séduit de nombreux vacanciers. Se trouvant au centre-ouest de la France, ce département d’Aquitaine n’a pas de front de mer. Cependant, il s’agit d’une destination phare auprès des fans du camping. Ce choix est justifié par la beauté du paysage. La vallée de la Dordogne offre une image de carte postale. Le fleuve tumultueux procure des sensations fortes aux amateurs de loisir aquatique. Dans cette partie de la France, les domaines de camping ne se contentent pas de proposer un mobil home avec un confort d’hôtel. Les hébergeurs locaux mettent à disposition des pensionnaires tout un parc de divertissement avec piscine et aire de jeu. Si vous envisagez prochainement de profiter des merveilles du Périgord Noir, les prochains conseils vous sont destinés.

Pour bien choisir votre camping en Dordogne

Au dernier recensement, la Dordogne compte plus de 200 campings. Cette forte concentration d’établissements explique l’attrait des vacanciers pour le Périgord Noir. Cela dit, le grand nombre d’offres rend le choix difficile. Pour trouver l’établissement qui vous convient, il vaut mieux se fier à quelques critères. Il y a notamment le nombre d’étoiles. Les classifications vont de 1 à 5. S’il vous faut du haut de gamme avec espace aquatique et service de chambre, tournez-vous vers un camping d’au moins 4 étoiles. Ce Camping La Linotte de la Dordogne peut alors vous convenir. Puis, il y a le prix. Le tarif varie de 500 euros à 1260 euros selon le mois. Quoi qu’il en soit, la location à la semaine revient plus cher au cœur de l’été. Concernant la situation géographique de votre futur camping en Dordogne, vous aurez deux choix. D’un côté, il y a les établissements qui choisissent de s’implanter au plus près du fleuve de même nom que le département. De l’autre, il y a les campings qui se rapprochent des villages. La cité médiévale de Sarlat, Périgueux ainsi que Souillac sont les villages qui accueillent le plus de campings. Autre chose, la formule d’hébergement compte beaucoup. La maisonnette peut être un cottage en matériaux légers ou un bungalow en dur. Parfois, le style chalet ou mini villa est aussi proposé moyennant un certain coût. Le confort intérieur fait aussi toute la différence. Pour les campings de haut standing, les toilettes sont privées. Puis, il y a des modèles avec une seule chambre. En Dordogne, la formule tente peut aussi convenir à ceux qui veulent être au plus près de la nature. Pendant les vacances en Périgord, petits et grands campeurs pourront pleinement profiter d’un mode de vie différent.

Des idées d’activités dans le Périgord Noir

Serpentant la vallée de la Dordogne, la rivière éponyme constitue une attraction à elle seule. Ce fleuve permet de faire du canoë et du kayak. Par endroit, ses rives se transforment en plage. Puis, c’est un paradis pour les pêcheurs. Pour les plus frileux, la balade sur les bords de la Dordogne assure un dépaysement. Ce sera l’occasion d’apprécier le patrimoine architectural de la région. En effet, un grand nombre de châteaux se trouvent sur les rives du fleuve. La descente en canoë permettra de mieux admirer les belles demeures d’un autre siècle. Il y a le Château de Beynac. Cette bâtisse a la particularité de se trouver au bord d’une importante falaise. La Vézère et la Dronne sont deux autres rivières qui se prêtent à la randonnée avec pagaie à la main. Ces deux cours d’eau sont particulièrement plus calmes. Ils conviennent davantage aux enfants qui veulent s’initier au canoë. Il est préférable de pratiquer cette activité en présence d’un guide, notamment parce qu’il y a plusieurs chutes d’eau dans les parages. Pour ceux qui veulent rester au sec, une petite balade à Sarlat devrait leur faire du bien. Cette vieille ville reste dynamique. Périgueux est aussi une autre bourgade à découvrir. Ce village du Périgord réserve d’agréables surprises dans chaque recoin de ses ruelles médiévales. De son côté, Brantôme jouit d’une image de Venise du Périgord grâce à ses canaux traversant la ville. Visiter la Dordogne sans voir la grotte de Lascaux serait incomplet. Bien qu’il s’agisse d’une réplique, cette caverne représente l’art préhistorique dans toute sa splendeur. Le temps semble s’être figé puisque les peintures sur les murs empruntent les mêmes techniques picturales qu’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *