Quelques endroits incontournables à Saint Malo

Quelques endroits incontournables à Saint Malo

Une ville de Jacques Cartier, Saint Malo est tournée vers l’océan. Cette destination bretonne regorge de musées et d’autres attractions ayant un rapport avec la mer. Puis, cette cité a été un repaire de pirates dans le passé. Elle fut bâtie par des corsaires. Ces derniers écumaient les mers sous la bénédiction de la couronne. C’était une manière de protéger les intérêts de la France face à d’autres nations au temps des colonies. Vous comptez y passer quelques jours ? Les prochaines propositions se trouvent parmi les lieux d’intérêt à ne pas rater à Saint Malo.

La plage du Sillon, le port et l’Étoile du Roy

Avant tout, Saint Malo est une authentique cité balnéaire. Le camping reste le meilleur moyen d’hébergement local pour y vivre des vacances inoubliables. Vous pouvez par exemple choisir le camping Chateaudegalinee.fr à Saint Malo. Vous pouvez y profiter d’une convivialité et de diverses activités sans vous ruiner. À un moment donné, vous devez quitter le confort de votre mobil home pour découvrir la ville. En dépit de l’aspect austère de Saint Malo, cette ville fortifiée dispose de belles plages. Les activités nautiques sont aussi nombreuses que variées dans cette destination bretonne. L’immense plage du Sillon est particulièrement appréciée des touristes. Le sable blanc immaculé s’étend sur plusieurs kilomètres. Une digue piétonne permet de se balader le long du littoral. Les rangées de coquettes villas embellissent aussi la plage de Sillon. Ce lieu de villégiature est prisé de la bourgeoisie depuis des siècles. Actuellement, les visiteurs hétéroclites trouvent leur bonheur sur le sable fin malouin. L’ambiance bon enfant règne près de l’Atlantique, alors qu’un air plus sérieux, voire solennel, flotte dans la vieille cité corsaire. L’hôtel des Thermes fait partie du décor. Cet établissement se trouve tout au bout de la plage. Le bâtiment embellit les lieux avec son architecture. Puis, les vacanciers peuvent pousser la porte de cet hôtel pour profiter des différents soins thermaux marins. En effet, cet établissement propose principalement des séjours tout compris de thalassothérapie. Les bains à remous sont parfaits pour se remonter le moral quand le ciel de Bretagne est couvert.

À mi-chemin entre la cité fortifiée et la plage de Sillon, le port constitue une autre étape à ne pas manquer. De magnifiques voiliers sont amarrés sur les quais. L’Étoile du Roy accueille des visiteurs. Il s’agit d’une réplique d’un navire de pirates. La frégate corsaire originale sort des chantiers navals bretons en 1745. Le trois mats pèse 325 tonnes, mais flotte gracieusement sur le quai. Plutôt petit avec ses 47 mètres de long, ce bateau fut la terreur des marins du XVIIIe siècle. À bord, 240 hommes prêts à aborder les navires ciblés vivaient en communauté corsaire.

Le Fort National et les îles Bé

Situé face à la vieille citée de Saint-Malo, le Fort National est accessible à pied à marée basse. Ce site ouvre ses portes au grand public pendant les vacances d’été. La visite se fait librement ou avec un guide. Pour ceux qui n’aiment pas suivre les groupes, des prospectus expliquent en détail l’histoire de ce Fort. Ce document est remis à l’entrée après avoir payé le tarif de la visite. À l’intérieur de l’imposant bâtiment, il reste peu de choses à voir. Par contre, la vue sur les environs mérite amplement la peine de venir. Les guides expliquent que cet endroit fait partie des défenses de la ville. La fortification a été conçue et réalisée par Vauban. Des histoires tragiques se sont déroulées sur ces lieux pendant la Seconde Guerre mondiale. En août 1944, les troupes allemandes ont retenu 380 habitants de Saint-Malo dans le Fort National. Ces otages furent emprisonnés pendant une semaine entière avant le Débarquement. Pris entre deux feux, quelques-uns de ces personnes n’ont jamais pu sortir du Fort. Les îles du Grand Bé et Petit Bé se trouvent, elles aussi, face à Saint-Malo. Ces terres sont accessibles à pied quand la mer se retire. Autrement, il faut prendre un bateau pour s’y rendre. Une petite route pavée relie aussi ces endroits de la cité corsaire, mais il faudra faire attention au niveau de la mer. À marée basse, une immense plage attend les visiteurs sur place. La tombe de l’écrivain Chateaubriand se trouve sur Grand Bé. À titre d’information, l’auteur des Mémoires d’Outre-Tombe est né à Saint Malo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *