Camping à Lubéron : êtes-vous assez motivés pour affronter le Mont Ventoux ?

Camping à Lubéron : êtes-vous assez motivés pour affronter le Mont Ventoux ?

Du haut de ses 1 910 m, Le Mont Ventoux, de 25 km de long sur 15 km de large constitue, un défi pour les amateurs de montée. Ils pourront l’arpenter de différentes manières, notamment en suivant des pistes cyclables. Les fans de cols vont adorer cette expérience à vélo.

Le Mont Ventoux dans toute sa splendeur

Vous appréciez la nature du centre de la France ? alors bookez vite votre camping sur https://www.campingepibleu.com. Proche du Mont Ventoux à Lubéron, le camping l’Épi Bleu vous permet de vous y rendre très rapidement. Le Mont Ventoux figure parmi les plus belles attractions locales. En effet, ce Mont est une attraction à part entière dans le Lubéron. Le département reste fier de ce relief qui se détache de la chaîne alpine. Il est à peine relié aux autres montagnes par une fine sentinelle. Cette formation géologique a subi différentes transformations depuis qu’il a surgi de terre. Actuellement, de très fortes variations climatiques sont encore enregistrées sur place. Les canicules et les chutes de température jusqu’à -30 °C demeurent courantes dans cette partie de la France. Puis, le vent souffle fort sur ce monticule chéri des locaux. Les rafales de 250 km/h peuvent faire chavirer un cycliste. Le Mont Ventoux porte bien son nom. Cependant, il n’y a rien à craindre, le microclimat qui y règne reste agréable la plupart du temps. Puis, le panorama depuis le sommet mérite bien de braver les éléments. Par temps clair, la vue est tout simplement merveilleuse. Il s’agit de l’un des plus beaux endroits d’Europe. Les visiteurs peuvent apercevoir sans effort les Cévennes ainsi que la vallée du Rhône. Ils pourront également scruter du regard les sommets Aigouala et Viso. Au-delà de ces formations montagneuses, c’est l’Italie.

À la découverte d’un site naturel classé par l’UNESCO

Outre la satisfaction d’avoir affronté un col légendaire, la visite du Mont Ventoux offre l’occasion de renouer avec la nature. Cet endroit est classé par l’UNESCO. Il s’agit d’une réserve de la biosphère. En d’autres termes, l’écosystème local compte beaucoup pour l’environnement. Cette qualification par la branche des Nations Unies dédiée à la Culture est attribuée aux sites les plus méritants. En France, seuls quelques rares lieux l’ont décrochée. Ainsi, vivre une expérience camping dans le Lubéron sans apprécier cette merveille naturelle serait du gâchis. Quoi qu’il en soit, cette montagne est à mi-chemin entre la Méditerranée et les Alpes. Au fil des montées, les cyclistes verront différents climats. La faune et la flore se sont adaptées à ces conditions. Une végétation composée d’oliviers et de chênes verts domine le paysage. Il y a également de la lavande qui rappelle la Provence. Près du sommet, les plantes typiques de l’arctique font leur apparition. Ce sont notamment de rarissimes saxifrages à feuilles opposées et du pavot du Groenland. La faune est essentiellement composée de cervidés. Les chamois et les mouflons sont nombreux sur place. Quelques impétueux sangliers peuvent également croiser le chemin des cyclistes.

Quelques conseils pour l’ascension de cette montagne de 1912 m

Pour entrer dans le vif du sujet, le Mont Ventoux peut s’arpenter depuis Malaucène. Cet itinéraire offre une vue panoramique sur le relief environnant. La qualité du revêtement de la route est appréciable. Il faudra marquer une courte pause au Station Serein. Les amateurs de ski connaissent déjà cette bourgade. De ce village de vacances, la piste se poursuit encore pendant 5 kilomètres avant d’atteindre le sommet. Cet angle d’attaque est conseillé pour les cyclistes moyens. Ceux qui commencent le vélo doivent ménager leurs mollets. Ils pourront entamer une ascension du côté de Sault. Il faudra tout de même pédaler pendant 25 km. Ce trajet se fait au frais puisqu’il traverse une forêt. La montée devient plus sérieuse à partir du chalet Reynard avec une pente positive moyenne de 9 %. Ceux qui ont les mollets durs pourront passer à Bédoin. La piste est plus étroite qu’à partir de Malaucène. La circulation automobile reste interdite de novembre à avril. Cela dit, le risque de chute ou d’autres accidents demeure bien réel avec des épingles spectaculaires en perspective. Par ailleurs, le meilleur moment de se mesurer au Mont Ventoux serait de mai à août. La vue est plus dégagée que le reste de l’année pendant la période estivale. Le paysage est également plus agréable à observer pendant les grandes vacances scolaires. Les nombreux visiteurs venus découvrir la montagne donnent de l’ambiance à cette expérience à la fois sportive et écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *