Emmener un bébé pour la première fois à l’étranger

Emmener un bébé pour la première fois à l’étranger

Partir en voyage avec votre bébé constitue une source de plaisir immense. Vous pouvez profiter du déplacement en ayant votre enfant à vos côtés. Avant le départ à l’étranger, vous aurez quelques papiers à préparer.

Des papiers d’identité pour le bébé en fonction de la destination

Les papiers d’identité sont indispensables, quel que soit l’âge du voyageur. Pour votre bébé, la douane et la compagnie aérienne vont demander des pièces en fonction de la destination. Si l’enfant reste dans l’espace Schengen, les états membres de la zone de libre-échange vont se contenter de contrôler la carte nationale d’identité des parents. L’acte de naissance de l’enfant peut confirmer l’autorité parentale. Pour demander un acte de naissance, il suffit de se rendre sur des sites qui proposent ce service. Pour ceux qui vont au-delà de l’Europe, le passeport individuel est obligatoire pour tout le monde, même pour le bébé.

Des cas qui nécessitent d’autres documents

Pour les enfants nés dans l’Hexagone, mais qui ne jouissent pas de la nationalité française, il faut un Titre d’Identité Européen ou TIR. Ce document est facultatif, mais utile dans l’Union Européenne. Il exempte de visa au retour en France. Le TIR est délivré aux parents titulaires d’un titre de séjour régulier en Métropole. Pour les enfants nés hors de l’hexagone et sans la nationalité française, le Document de Circulation pour Étranger Mineur (DCEM) est indispensable. Il permet d’exempter le bébé de visa au retour.

D’autres notions bonnes à savoir concernant les voyageurs mineurs

Sachez que les compagnies aériennes ne reconnaissent plus le livret de famille comme justificatif d’identité, notamment pour les enfants. Depuis 2006, les bébés ne peuvent plus être inscrits dans le passeport des parents. Les enfants doivent avoir leur propre document. Pour l’avoir, il faut se présenter à la mairie avec l’acte de naissance et la carte d’identité d’un parent ou du tuteur. L’autorisation de sortie du territoire n’est plus obligatoire, mais reste d’actualité pour certaines destinations. Votre enfant doit l’avoir pour aller en Algérie ou en Suisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *